Le 1er cobot mobile européen est testé chez BA Robotic Systems Group

Publié le 14 septembre 2017


Dans le cadre du projet P-RC2 (i.e. « Platform for Robot Controller Construction ») qui vise à mettre au point un environnement logiciel collaboratif dédié à la robotique de l’Usine du Futur, BA Robotic Systems Group a développé un cobot mobile pour évaluer et valider les résultats du projet, une première en Europe !

 

 

Une plateforme de développement dédiée à la robotique

 

Dans un contexte de transformation numérique de l’industrie, le développement logiciel des applications robotiques demeure complexe. De nouveaux domaines applicatifs ne cessent d’apparaître et nécessitent des fonctionnalités toujours plus avancées.

 

Le projet P-RC2 vise à construire une plateforme générique de développement de contrôleurs robotiques ergonomiques et de qualité industrielle, avec en ligne de mire la normalisation de la description des contrôleurs et le développement de l’ensemble des outils d’architecture et d’intégration d’algorithmes.

 

Financé par l’appel à projet « Logiciel Embarqué et Objets Connectés » (LEOC) du Programme Investissements d’Avenir, le projet P-RC2 associe l’expertise scientifique de l’institut CEA-List et les compétences des entreprises Akéo Plus, Sarrazin Technologies, Arcure et BA Systèmes.

 

Répondant aux nouveaux enjeux industriels portés par la robotique, la plateforme P-RC2 permettra de faciliter la programmation de systèmes robotiques, de sécuriser leur fonctionnement et d’accélérer les temps de développement.

 

 

Un cobot mobile issu de plusieurs années d’innovation

 

Bras robotisé sur un AGV BA SystèmesPour illustrer et confirmer les résultats du projet, BA Systèmes, pilote technique de P-RC2, a développé un nouveau système cobotique, intégré et modulaire.

 

Robot collaboratif de co-manipulation de charges lourdes, le système associe une base mobile de type AGV et un bras robotisé pour la préhension. Il intègre deux modes de fonctionnement exploitables en contexte industriel : un mode autonome et un mode où l’effecteur est co-manipulé à la main par un opérateur.

 

BA Systèmes a développé sur la plateforme P-RC2, l’ensemble des fonctions robotiques applicatives de la base mobile et du robot de manutention (Cobomanip2) embarqué ; la plateforme mobile permettant d’élargir le champ d’action du bras et d’en décupler les applications possibles dans l’Usine du Futur ou Industrie 4.0.

 

L’innovation réside justement dans l’association réussie de ces deux systèmes hétérogènes. En effet, un cobot mobile est bien plus que la juxtaposition d’une base mobile et d’un bras cobotique (Cobomanip) : il est la combinaison de deux mécanismes en un système unique, commandé par un seul contrôleur, capable d’optimiser le couplage entre la base et le bras, et cela en toute transparence pour l’utilisateur. Cette problématique est particulièrement importante dans le cadre de la manipulation de charges lourdes, qui impose une interaction très forte entre la base mobile et le bras.

 

Les essais doivent permettre de qualifier et quantifier les gains apportés par la plateforme logicielle pour les applications de cobotique, notamment en termes de réduction des durées de développement.

 

Le premier cobot mobile français était issu de Robm@rket, projet ANR associant BA Systèmes, le CEA, Inria et l’Université de Caen en 2010. Adressant les enjeux soulevés par l’Usine du Futur, BA Robotic Systems Group a, depuis, continué à s’investir dans des travaux de recherche et d’innovation similaires, sur des solutions cobotiques associant base mobile et bras robotisé/poly-articulé, avec notamment, les projets Asimov (cobot mobile dédié aux opérations d’assemblage pour Airbus), développé avec l’IRT Jules Verne, et Stamina (robot mobile de manipulation de pièces pour PSA) issu d’un projet européen H2020.

 

 

Replacer l’homme sur les tâches à forte valeur ajoutée

 

Au-delà de cette avancée technologique, le projet P-RC2 accompagne la mutation du marché de la robotique vers des applications de services et des solutions cobotiques à forte valeur ajoutée. Plusieurs usages industriels sont actuellement identifiés dans les domaines de la construction ou de l’assemblage mécanique, pour les applications de manutention de charges lourdes. Ces tâches sont actuellement réalisées à la main, par un ou plusieurs opérateurs, ou à l’aide de systèmes de type treuil ou pont roulant. Le déplacement d’un robot articulé avec un AGV apporte ainsi une solution technique pour réduire les TMS (troubles musculo-squelettiques), tout en conservant la flexibilité de l’opérateur humain.

 

 

 

Pour télécharger le communiqué de presse en PDF

basystemes